Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 novembre 2014 3 05 /11 /novembre /2014 10:34

(A l'ombre du Sycomore, j'ai vu passé les "âmes-oiseaux")

Au centre de l'Unité, la belle mystérieuse apparut

Emprunte d'une douce force pure.

Elle effleura mon visage, telle une douceur de Lune

Et quand son oeil s'ouvrait , lucide et guerrière

C'est sa pureté agissante qui me regardait avec bienveillance.

Pour diriger le troupeau et délier les âmes de la dualité.

Sa flèche pointa vers le Ciel

Le chemin de l'ordre divin.

Aux bois de l'Aurore

Ne demeurait plus ni guerres ni lois

Mais l'écho de ses galops

A la conquête de l'Amour divin.

Rien n'altèrera son éclat .

Mon seul désir d'aimer, se confondra encore dans la Lumière de ton silence...

La jeune fille et la Licorne

La jeune fille et la Licorne

Partager cet article

Repost 0
Valérie Pinson - dans Poèmes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les mots des maux
  • Les mots des maux
  • : Bienvenue sur " Les mots des maux "
  • Contact

Présentationvidéo