Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2006 4 16 /11 /novembre /2006 23:40
Dans la morsure du temps apprivoiser sa chair,

La route est longue quand nos âmes sont perdues.

Les souvenirs blessants à nos peaux ont survécu,

D'une brûlure que le destin ravive sur nos mines défaites;

La trace d'un dessin que déjà leurs petites mains avaient signé,

En guise d'un éternel recommencement , sans nul doute , j'y ai cru...

Une étrange danse macabre que nul ne comprend.

Mais toujours à la dérive, nos coeurs bouleversés n'auront cessé de croire,

Que vivre est essayer de s'échapper de la malédiction du temps ,

au chaos de nos ventres, à nos mains qui se défilent;

Et sentir que dans l'inhumaine beauté du monde, il y aura toujours le silence de nos vies,

un sourire , à jamais incompris, mais troublant , Ô combien troublant...............

Partager cet article

Repost 0
Valérie Pinson - dans Poèmes
commenter cet article

commentaires

LyRiAnN 19/11/2006 07:13

"Et sentir que dans l'inhumaine beauté du monde, il y aura toujours le silence de nos vies, un sourire , à jamais incompris, mais troublant , Ô combien troublant..."Excellent !

Présentation

  • : Les mots des maux
  • Les mots des maux
  • : Bienvenue sur " Les mots des maux "
  • Contact

Présentationvidéo