Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 septembre 2007 7 09 /09 /septembre /2007 11:37
"L'acide a déversé la solution d'un sel qui nous lie..."



Et si les pluies de Mars déversaient leurs mystères ,
Pourrions nous croire au bruit de l'eau qui apaise..
A ce gouffre qui tend à poursuivre sa quête de lumière.
D'une terre qui tombe, à genoux , je me relève .
La renaissance  et son chemin , un miracle obsédant ,
Innonde les routes d'un fluide envoûtant.
Comme un souffle, dans la sphère de nos sens ,
Le vent tourne autour de nos passions,
Exaltée, mon âme respire l'effluve d'un parfum acide.
Puis,  dans l'éveil d'un jour sans fin ,
Une sensibilité troublante
D'un homme qui travaille la toile et la pierre de ses mains ,
Transcende son être profond à transmettre ses émotions.
Sans trêve, l'esprit poursuit sa métamorphose.
Et dans l'obscur , les ombres de lumière n'auront cessé de parler d'amour.
Son chant si doux , à la fois réconfortant et attachant,
Aura , comme une évidence,  insuffler l'essentiel de pureté............

Partager cet article

Repost 0
Valérie Pinson - dans Poèmes
commenter cet article

commentaires

un petit peintre ... 09/10/2007 16:18

ce passage ..est   "beau"  : "Comme un souffle, dans la sphère de nos sens ,Le vent tourne autour de nos passions," félicitations ! le thème n'était pas évident !

Karim 07/10/2007 01:09

Magnifique ce poème, il fait vraiment rêver !
sois la bienvenue chez moi
 
http://bkariole.blog.mongenie.com/
 

LyRiAnN 13/09/2007 09:38

Mon cousin Jeff a lancé ce qu'il appelle "une polémique", (c'est un bien grand mot) sur mon blog VOX, c'est à propos de poésie et d'écriture. Voilà ce qu'il a écrit sur mon VOX, en parlant entre autres de toi et de tes écrits. Il dit qu'il faut t'inviter sur Vox et que tu partages tes textes dans le groupe Plume (un groupe de VOX)  :"J'ai lu quelques textes ... je vais un peu créer la polémique chez toi, Zinzin : grand respectueux de la liberté d'agir et donc d'écrire, je m'interroge tout de même sur la spatialisation de l'écriture poétique actuelle : adieu les formes, les règles hurlent certains, qui n'ont pas vu dans celles-ci la contrainte nécessaire comme toute privation à un dépassement superbe. Pourquoi tel vers se termine-t-il là plutôt que là ? L'abandon de la rime est-il volontaire ? La prosodie envahirait-elle la poésie de son aura de liberté au point de faire oublier que la forme même de la prose n'est pas si libre que cela ? Pourquoi imiter ces sauts, rejets, assertions propres au vers pour les mieux dénaturer ? Je lance le débat, parce que, ces oir plus qu'un autre, cela m'a sauté aux yeux en lisant les textes de ..."Je t'invite à faire un saut pour commenter si tu as quelque chose à dire, revendiquer, soutenir etc.Rendez-vous àhttp://imagomundi.vox.com/library/link/6a00e398a299ea000500e398a375550005.html@ plaisir de te lire !BizzzzzzzzzzLyriann (le scénario a été bien reçu et accepté ! Yeah !)

Tinanou 11/09/2007 15:53

Si seulement tu avais plus de temps pour te consacrer uniquement à ton art Tiiite, tu serais plus épanouie..........


Lila VS Chalalaenvoyé par beltschatsar

LyRiAnN 10/09/2007 15:40

Je plonge, je plonge dans cet océan de mots primordiaux !

Présentation

  • : Les mots des maux
  • Les mots des maux
  • : Bienvenue sur " Les mots des maux "
  • Contact

Présentationvidéo