Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 novembre 2006 7 12 /11 /novembre /2006 23:05
Dans la verte campagne
Je m'entends respirer
Car mon esprit est serein
De regarder les fleurs tomber..

Attendre , assise, un léger sourire au coin des lèvres
Que les nuages révèlent un ciel turquoise crevé d'espoir.......

Ineffables paysages,
seul raisonne l'écho d'une voix
Un parfum hypnotique
Laisse les traces d'âmes fondues dans le rêve immortel...

De la source qui coule et ne tarit jamais
Je suivrai la voie mystérieuse
Les yeux baissés devant tant de grâce.
Repost 0
Valérie Pinson - dans Poèmes
commenter cet article
12 novembre 2006 7 12 /11 /novembre /2006 21:20
Mes paupières closes
Aux mains tendues vers le ciel
Et tant que l'étincelle
Enflamme nos coeurs perdus
Avant que ne brûlent les ailes
De l'ange déchu..
Pourvu que le rêve
Où mes pensées s'attardent
Effacent les traces
De nos idées blafardes............
Repost 0
Valérie Pinson - dans Poèmes
commenter cet article
12 novembre 2006 7 12 /11 /novembre /2006 21:19
J'ai parcouru le même chemin
Dans cette gare où pas à pas
Les départs guident nos destins
Face cachée, visages éteints
Etre si loin du genre humain
Dans ce chaos reflète déjà
La lumière de l'ombre
Sortie de là
Un parfum d'âme au creux de moi
Repost 0
Valérie Pinson - dans Poèmes
commenter cet article
12 novembre 2006 7 12 /11 /novembre /2006 21:13
Au soleil couchant
La montagne sacrée
Dévoile ses cîmes
Blancheur maculée
Nuage endormi
Sur la pointe isolée
Où mon coeur a failli
Devant tant de beautés....
De son flanc a jailli
Un paysage sublimé
Où la roche a creusé
Le nombre des années........
Repost 0
Valérie Pinson - dans Poèmes
commenter cet article
12 novembre 2006 7 12 /11 /novembre /2006 21:09
Au seuil de ma demeure,
Les graines sont en fleurs,
Ecloses d'une lune soufflée,
Enveloppées d'un voile de rosée,
Le vent , les a rassemblées.
Sur la corolle de mon âme embaumée
L'étole d'une blancheur s'est posée,
Par un matin de pluie , arrosé ,
En effluves de sentiments exaltés..................
Repost 0
Valérie Pinson - dans Poèmes
commenter cet article
12 novembre 2006 7 12 /11 /novembre /2006 21:02
On a droit à combien de vies ?
Un instant de profond silence,
Renaître puis repartir...

On a droit à combien de morts ?
Ligne continue , signal sonore,
Lueur céleste dans le passage.......

Combien pèse le poids de l'âme?
21 grammes
Est ce, un souffle ?
Le poids de nos péchés ?

21 grammes, le poids d'un colibri...............
Repost 0
Valérie Pinson - dans Poèmes
commenter cet article
12 novembre 2006 7 12 /11 /novembre /2006 20:59













Au sommet de mes incertitudes , mon sang, glacé .
Transpercé par la lame de mes errances , mon coeur, écorché.
A l'ombre de vos yeux, d'un regard détourné, mon être, ennivré.
Dans la nuit, le vent a soufflé, au delà du ciel de lit, les persiennes ont tremblé,
Abandonnée à l'effroi et l'espoir , mon corps a frissonné,
Des sanglots se sont échappés,
A la foudre tombée, mon sein dénudé, a livré ses émois de battements saccadés....
Tourmenté , mon esprit s'est apaisé à la pensée de mots soufflés
Par la pluie d'un océan bientôt retrouvé...........
Repost 0
Valérie Pinson - dans Poèmes
commenter cet article
12 novembre 2006 7 12 /11 /novembre /2006 20:55













Un air de violon sous la voûte céleste
Un chant d'oiseaux emporte la déesse
Hors de sa cage de cristal brisé, émerge
L'écho insoupçonné de l'eau sur la berge
J'entends sa voix déjà lointaine, troublée
Je parcours les chemins empoisonnés
je m'essouffle mais je cours encore, haletante
Tellement mon âme esseulée cherche l'Atalante
Dit moi, trouver l'autre côté est il un leurre ?
L'esquisse d'un sourire me donne la preuve
Qu'il est possible enfin d'atteindre
la lumière toute jaillissante.
Repost 0
Valérie Pinson - dans Poèmes
commenter cet article
12 novembre 2006 7 12 /11 /novembre /2006 20:53
Au delà de la perspective d'un sentier boisé
Dans le ciel s'étire
Un soleil orangé
Promesse d'une lumière immortelle...............
Repost 0
Valérie Pinson - dans Poèmes
commenter cet article
12 novembre 2006 7 12 /11 /novembre /2006 20:50
Génération désenchantée,
Avide , à feu et à sang
Un parcours déjà faussé
Lag , et les balles fusent en transe
Plaisir de tuer, jouissance cachée
Derrière la vitrine éclatée
Trône un capitalisme pervers
Le pouvoir et l'argent
Et les deux à vomir
Plaisirs psychotiques , start
Stop , vous êtes tous game over
Trop de sang sur les murs
Ouvrez les yeux sur l'univers perdu

Je souhaite retrouver la flamme d'un rêve
Dans vos regards incrédules
Rien ne sert de pleurer
Le temps est venu de lutter..
Exorcisez vos souffrances
Je ne veux pas d'une vie à moitié..
Moitié remplie, où moitié vide
Quel sentiment en ce bas monde
Refermera vos blessures? Comblera vos manques?
Abreuvera vos coeurs? dévoilera vos sens les plus nobles ?
Qui confond le jour et la nuit ? la minute et la seconde ?
Compte les heures passées sans sa présence?
Ecoute respirer le vent, regarde s'élever devant toi
L'aube d'un jour nouveau
L'amour est grand
Lève toi ! Il est encore temps .
Repost 0
Valérie Pinson - dans Poèmes
commenter cet article

Présentation

  • : Les mots des maux
  • Les mots des maux
  • : Bienvenue sur " Les mots des maux "
  • Contact

Présentationvidéo