Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 mars 2015 2 17 /03 /mars /2015 14:29
Brocéliande (octobre 2013 )

Brocéliande (octobre 2013 )

Repost 0
Valérie Pinson - dans photos
10 février 2015 2 10 /02 /février /2015 23:11

Les Arbres n'ont pas livré tous leurs secrets

Les oiseaux s'y réfugient encore.

Dans leurs bras endormis

Elle rêvait souvent

A l'Archange protecteur divin

Et fut témoin

De ce jour de prières

Qui illumina tes yeux, Ange...

Vois ton chemin, dans sa juste valeur.

Elle t'a vu danser dans le Vent

Ses mains, sauvant tes mains

Les libérant ainsi de leurs liens.

En méditant à l'ombre de tes ailes;

Dans son murmure, on entendit ces mots :

"Mon âme a soif de toi et te cherche dès l'Aurore " ..............Valérie Pinson

imperare Sibi
Repost 0
Valérie Pinson - dans Poèmes
commenter cet article
8 février 2015 7 08 /02 /février /2015 12:47

“Non je ne peux pas. Vivre, c’est beaucoup taire de choses, beaucoup en ressentir mais ne pas les dire. C’est aussi affronter une solitude essentielle, et j’avoue que tout ce qui est resté du non-dit en moi, dès que j’entends de la musique, se montre et je pleure et c’est impossible. C’est à ce signe là que je sais que j’ai quand même vécu, beaucoup, et que j’ai sans doute manqué de confident, d’exutoire. C’est à ce signe là, à l’émotion intenable. Pour moi, c’est la plus haute instance de la pensée, à son stade non formulé, parce que millénaire, archaïque. La pensée dans ses premiers et ses derniers instants mêlée à la sensibilité, pas dégagée encore du magma de la sensibilité. Elle ne sait pas ce qu’elle dit, la musique, elle ne sait pas ce qu’elle fait, elle est innocente à en hurler.”


( Marguerite DURAS)

Musica...(Marguerite Duras )
Repost 0
Valérie Pinson - dans Lecture
commenter cet article
25 janvier 2015 7 25 /01 /janvier /2015 20:54

"Mes pensées se confrontent

à ce qui hurle en silence,

Quand le vent souffle à ma bouche

Doucement triste, ce chant divin...

Je deviens Oiseau

Volant au -dessus de la plaine céleste,

Car en ce jour, Arbre

Votre écorce m'aura nourri.........."

Ad infinitum...
Repost 0
Valérie Pinson - dans Poèmes
commenter cet article
11 janvier 2015 7 11 /01 /janvier /2015 11:27

Gethsémani (H 112) (Paroles et Musique : Odette Vercruysse)

Vous n’aurez pas compris, lorsque viendra mon Heure,
Vous n’aurez pas compris grand’chose à ma chanson!
Vous n’aurez pas compris mais il faut que je meure,
Pour qu’à votre folie soit donné le pardon.
Vous n’aurez pas compris, vous fermerez vos portes,
Vous fermerez vos cœurs au soleil de l’Amour, et vous vous en irez, lamentable
Cohorte, vers d’autres horizons qui reculent toujours.
Oh! Gethsémani! La lune danse dans les arbres!
Oh! Gethsémani! Le vieux pressoir est plein de
fruits!

Vous n’aurez pas compris la beauté du Message
Que je vous apportais en frémissant de Joie!
Vous n’aurez pas compris, vous croirez être sage
En clouant la Sagesse au gibet de la croix.
Et vous profanerez toute la paix du monde
En faisant retentir les cris de votre orgueil, et vous vous en irez, pour conquérir le monde,
Mais vous n’y sèmerez que la ruine et le deuil.
Oh! Gethsémani! La lune danse dans les arbres!
Oh! Gethsémani! Le vieux pressoir est plein de
fruits!

"La Lune danse dans les arbres"...Gethsémani
Repost 0
Valérie Pinson - dans Lecture
30 novembre 2014 7 30 /11 /novembre /2014 20:45

Le cri, comme un souffle dans la Nuit

Eveille nos mémoires ancestrales.

Son chant d'Amour offre à ton âme

Un sentiment de Joie éternelle.

C'est l'heure du mariage du Ciel et de la Terre,

Il est bon d'écouter le Vent,

Dans sa juste complainte.

Dos à l'écorce,

Les mains pleines de Lumière

Prenez ce que je donne ,

Je comblerai ma soif aux fontaines jaillissantes.

Mais toi, ce grand Toi

Qui dans sa chute hésite encore,

Regarde moi comme une île

ivre de Silence....

bateau fantôme , Quelmer , octobre 2014

bateau fantôme , Quelmer , octobre 2014

Repost 0
Valérie Pinson - dans Poèmes
commenter cet article
20 novembre 2014 4 20 /11 /novembre /2014 23:25

Elle est belle l'endormie sommeillant au coeur de la Rivière

Couverte de reflets Or et Flammes,

Et frissonnant à l'ombre des saules tortueux.

Ses courbes alanguies par la promesse du Vent

Livrent leurs offrandes au Ciel

En chantonnant joyeusement.

La Lune insuffla son silence

En observant la métamorphose du vivant

Sous son âtre éternel.

Quand les forces de l'invisible t'invitent en son âme

Et que résiste la douce agonie

Du dormeur ,

Elle s'écrie :

"Relève toi ! Ange, et laisse moi laver ton sang...."

cimetière marin de Quelmer (près de St Malo)

cimetière marin de Quelmer (près de St Malo)

Repost 0
Valérie Pinson - dans Poèmes
5 novembre 2014 3 05 /11 /novembre /2014 10:34

(A l'ombre du Sycomore, j'ai vu passé les "âmes-oiseaux")

Au centre de l'Unité, la belle mystérieuse apparut

Emprunte d'une douce force pure.

Elle effleura mon visage, telle une douceur de Lune

Et quand son oeil s'ouvrait , lucide et guerrière

C'est sa pureté agissante qui me regardait avec bienveillance.

Pour diriger le troupeau et délier les âmes de la dualité.

Sa flèche pointa vers le Ciel

Le chemin de l'ordre divin.

Aux bois de l'Aurore

Ne demeurait plus ni guerres ni lois

Mais l'écho de ses galops

A la conquête de l'Amour divin.

Rien n'altèrera son éclat .

Mon seul désir d'aimer, se confondra encore dans la Lumière de ton silence...

La jeune fille et la Licorne

La jeune fille et la Licorne

Repost 0
Valérie Pinson - dans Poèmes
commenter cet article
21 octobre 2014 2 21 /10 /octobre /2014 11:04

iDA

Ida danse avec allégeance sa douce confiance

Pour la beauté du Monde.

Le vent insufflant son dessein naturel, bienveillant et sauvage

La Demoiselle devant ...

Pour Elle, le bois dormant se dévêtit doucement

En regardant l'humus fondre dans ses couleurs évanouies.

Tandis que la Lune transforme les rochers en flots

A nue, la Mer tremble d'Amour

Ô splendeur des derniers battements d'ailes

Dans cet ultime nuit de poussières d'Or

L'hymne silencieux s'est soudainement tu..........

Repost 0
Valérie Pinson - dans Poèmes
20 septembre 2014 6 20 /09 /septembre /2014 10:25

Une nuit, après l'orage, le Vautour de l'Himalaya lui est apparue.

En purifiant ses entrailles, le magicien de la Mort

A revivifié l' âme de la belle.

Dans son regard profond et puissant,

Eclot l'image de l'enfant libéré de la vie terrestre

La prière l'a transportée...et l'innocence...

A l'aube, les germes de l'abondance ont ressuscité sa joie

En plein vol, l'oraison du vautour revêt l'apparence d'une Mère céleste

En donnant son sein , gorgé de nourritures sacrées.

Porteuse de la source originelle,

La déesse se baignait dans une mer de lait

En offrande, la Lune lui offrit l'immortalité.

Lumière...

Repost 0
Valérie Pinson - dans Poèmes

Présentation

  • : Les mots des maux
  • Les mots des maux
  • : Bienvenue sur " Les mots des maux "
  • Contact

Présentationvidéo