Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 novembre 2014 7 30 /11 /novembre /2014 20:45

Le cri, comme un souffle dans la Nuit

Eveille nos mémoires ancestrales.

Son chant d'Amour offre à ton âme

Un sentiment de Joie éternelle.

C'est l'heure du mariage du Ciel et de la Terre,

Il est bon d'écouter le Vent,

Dans sa juste complainte.

Dos à l'écorce,

Les mains pleines de Lumière

Prenez ce que je donne ,

Je comblerai ma soif aux fontaines jaillissantes.

Mais toi, ce grand Toi

Qui dans sa chute hésite encore,

Regarde moi comme une île

ivre de Silence....

bateau fantôme , Quelmer , octobre 2014

bateau fantôme , Quelmer , octobre 2014

Repost 0
Valérie Pinson - dans Poèmes
commenter cet article
20 novembre 2014 4 20 /11 /novembre /2014 23:25

Elle est belle l'endormie sommeillant au coeur de la Rivière

Couverte de reflets Or et Flammes,

Et frissonnant à l'ombre des saules tortueux.

Ses courbes alanguies par la promesse du Vent

Livrent leurs offrandes au Ciel

En chantonnant joyeusement.

La Lune insuffla son silence

En observant la métamorphose du vivant

Sous son âtre éternel.

Quand les forces de l'invisible t'invitent en son âme

Et que résiste la douce agonie

Du dormeur ,

Elle s'écrie :

"Relève toi ! Ange, et laisse moi laver ton sang...."

cimetière marin de Quelmer (près de St Malo)

cimetière marin de Quelmer (près de St Malo)

Repost 0
Valérie Pinson - dans Poèmes
5 novembre 2014 3 05 /11 /novembre /2014 10:34

(A l'ombre du Sycomore, j'ai vu passé les "âmes-oiseaux")

Au centre de l'Unité, la belle mystérieuse apparut

Emprunte d'une douce force pure.

Elle effleura mon visage, telle une douceur de Lune

Et quand son oeil s'ouvrait , lucide et guerrière

C'est sa pureté agissante qui me regardait avec bienveillance.

Pour diriger le troupeau et délier les âmes de la dualité.

Sa flèche pointa vers le Ciel

Le chemin de l'ordre divin.

Aux bois de l'Aurore

Ne demeurait plus ni guerres ni lois

Mais l'écho de ses galops

A la conquête de l'Amour divin.

Rien n'altèrera son éclat .

Mon seul désir d'aimer, se confondra encore dans la Lumière de ton silence...

La jeune fille et la Licorne

La jeune fille et la Licorne

Repost 0
Valérie Pinson - dans Poèmes
commenter cet article
21 octobre 2014 2 21 /10 /octobre /2014 11:04

iDA

Ida danse avec allégeance sa douce confiance

Pour la beauté du Monde.

Le vent insufflant son dessein naturel, bienveillant et sauvage

La Demoiselle devant ...

Pour Elle, le bois dormant se dévêtit doucement

En regardant l'humus fondre dans ses couleurs évanouies.

Tandis que la Lune transforme les rochers en flots

A nue, la Mer tremble d'Amour

Ô splendeur des derniers battements d'ailes

Dans cet ultime nuit de poussières d'Or

L'hymne silencieux s'est soudainement tu..........

Repost 0
Valérie Pinson - dans Poèmes
20 septembre 2014 6 20 /09 /septembre /2014 10:25

Une nuit, après l'orage, le Vautour de l'Himalaya lui est apparue.

En purifiant ses entrailles, le magicien de la Mort

A revivifié l' âme de la belle.

Dans son regard profond et puissant,

Eclot l'image de l'enfant libéré de la vie terrestre

La prière l'a transportée...et l'innocence...

A l'aube, les germes de l'abondance ont ressuscité sa joie

En plein vol, l'oraison du vautour revêt l'apparence d'une Mère céleste

En donnant son sein , gorgé de nourritures sacrées.

Porteuse de la source originelle,

La déesse se baignait dans une mer de lait

En offrande, la Lune lui offrit l'immortalité.

Lumière...

Repost 0
Valérie Pinson - dans Poèmes
27 juillet 2014 7 27 /07 /juillet /2014 08:08

La Mer l'a bercé ce soir

En laissant pleurer son ventre

Un nuage au visage inconnu

Voguait, serein et pur...

Dans son coeur vaincu et grand

Elle souriait au Soleil charmant.

Ô ! splendeur, caches tu la belle Vénus ?

Pour la première fois depuis bien longtemps

Le Ciel offre une sombre lueur,

Et son âme tremblait

Triste , abandonnée et nue

Ce que la bouche de l'Homme taisait

Dans sa geôle, lui fit l'écho d'une trahison.

Ô ! espérance ! on entend chanter tes louanges

Une harmonie de sphères tourne tourne

Et sa douleur danse aussi

La Demoiselle s'ennivrait de sons sacrés

Quand un violon ami, posé sur son épaule

A vu la Belle s'envoler...

Repost 0
Valérie Pinson - dans Poèmes
5 juillet 2014 6 05 /07 /juillet /2014 23:00
Résonance Cosmique
Repost 0
Valérie Pinson - dans Lecture
18 juin 2014 3 18 /06 /juin /2014 21:31

Extrait de "Ecoute ton Ange " de Marie Do Véhouiah...

« Un Bonheur encore plus grand «

Contemple combien la destinée sait transformer ton emploi du temps lorsqu’elle blackboule certains de tes projets. Et apprécie que seules s’effondrent les intentions qui ne répondent pas au meilleur pour toi. Tes désirs conscients n’étant pas toujours en accord avec la mission de ta vie, ce qui n’a pas lieu d’être s’éclipse afin que se mette en place uniquement ce qui est parfait pour toi.

Un contretemps imprévu exprime la volonté de ta conscience supérieure qui cherche à t’orienter vers une direction correspondant beaucoup mieux à la fois à tes besoins et à tes capacités.

Avec une exactitude parfaite, les énergies créatrices de la Vie réunissent au lieu idéal, au jour propice et à l’heure précise tous les protagonistes qui te font entrer dans une nouvelle séquence de ta vie. Voilà comment la Vie t’offre en permanence des mises en scène sur mesure. Aucune de ses propositions ne s’avère être sans intérêt. Même tes périodes de trop et de pas assez sont utiles puisqu’elles réveillent ton aspiration à un juste équilibre. Alors remercie les interventions d’une Intelligence supérieure qui, à l’encontre de certaines de tes attentes, se révèlent vraiment profitables

En étant convaincu de l’intérêt de tes vécus, tu ne te fais plus souffrir avec les résistances à grandir de ton égo. Au lieu de voir tes difficultés actuelles comme des obstacles à ton bien être, tu les regardes comme elles sont en réalité : des opportunités personnalisées qui t’invitent à conquérir un bonheur encore plus grand grâce à tes changements intérieurs. Lorsque tu remplaces l’exigence par la confiance et l’indifférence par la gratitude, tu favorises les coups de dés bienvenus de Ma divine Providence. Ma bienveillance n’est plus arrêtée par les remparts énergétiques qu’érigent l’étroitesse de ton mental : les doutes, les peurs, et les projections pessimistes. Elle œuvre alors librement pour t’entraîner là où il est juste que tu sois afin que tu reçoives ce qui te revient.

Actuellement le taux vibratoire de la conscience collective de l’Humanité s’élève avec l’apport de lumière des êtres qui s’éveillent et évoluent à grand pas. Cette nouvelle énergie étant plus subtile est plus vivante. Elle vous incite à bouger et à vous transformer. La portée et les conséquences de vos pensées et de vos actions sont intensifiées. Ainsi les étapes d’apprentissage et de récolte sont plus courtes et les changements arrivent plus vite. C’est pourquoi , ceux qui s’entêtent dans leurs égarements accumulent les épreuves alors que ceux qui acceptent de surfer sur l’inattendu bénéficient d’un accroissement d’opportunités heureuses. En accueillant les améliorations, tu te places sur le dessus de la vague et elle t’emporte…

Repost 0
Valérie Pinson - dans Lecture
2 juin 2014 1 02 /06 /juin /2014 22:00

Le balancement de mes pouces

sur tes lames d'amour

invoque la pureté du son sacré

Ton âme hante mon corps d'une joie immense

Cet instant de grande Paix

Quand mon ventre s'enracine à la Terre

Le peuple demeure silencieux

Et je rêve que je m'endors au creux de la Mère

Mes bras dans tes racines

Madre, un de tes fils a versé les premières gouttes de ma prière...

Rare et précieuse offrande

Lorsque sur l'autre rive,

J'avais le sang glacé par l'eau trouble.

Ta mélodie, Sansula, a honoré mon coeur d'enfant

En écoutant trembler les nuages dans le Vent

L'esquisse d'un sourire ,

Ma voix t'appelle

Viens, j'ai un secret à t'offrir...

Ma Sansula

Ma Sansula

Repost 0
Valérie Pinson - dans Poèmes
13 avril 2014 7 13 /04 /avril /2014 17:44

Une nuée magique couronne la cime de l'ancêtre

Au-delà de toutes ses branches

Mes yeux au Ciel honorent cette beauté onirique

A la nuit tombée

La nimbe embrasait la rondeur de la grande Mère

Délivrant ainsi les âmes captives

Ô! Humbles mortels, entrez par la porte étroite

L'indicible Loi naturelle de la guidance des divins

Officie pour nous

De visions en pensées oniriques

Tout n'est qu'abondance et ressources infinies

Rendons lui grâce...

Au passage des sept couleurs de l'extase

Dans un frisson, la Lune effaça le Jour............

Repost 0
Valérie Pinson - dans Poèmes

Présentation

  • : Les mots des maux
  • Les mots des maux
  • : Bienvenue sur " Les mots des maux "
  • Contact

Présentationvidéo